Les magazines
 
  de notre enfance de notre adolescence
 
 
  Les magazines de notre enfance    
 
 

Pif Gadget
L'hebdomadaire était attendu par de nombreux enfants qui se délectaient des histoires mais qui attendaient aussi beaucoup du gadget. Il fallait qu'il soit à la hauteur de leurs espérances et parfois, ce n'était pas toujours le cas. Il m'est arrivé d'acheter 2 exemplaires d'un Pif parce que j'avais cassé une ou plusieurs pièces du gadget !

Pour les héros, on trouvait bien sûr Pif et Hercule, Pifou, Placid et Muzo, Marine fille de pirate, Supermatou, Doc Justice, Dicentim, Capitaine Apache, Manivelle et le Camélécamion, Loup Noir, Léo, Léonard, Taranis fils de la Gaule, mais aussi les Robinsons de la Terre sans oublier Energiak, ce jeune superhéro que l'on découvrait dans deux pages d'aventures trop rapides mais qui complétait le gadget de la semaine. Superbe trouvaille de l'équipe de l'époque.

Au centre du journal, on trouvait souvent un dossier intitulé L'encyclopif qui traitait de sujet sérieux avec de belles photos et souvent un dessin représentant le futur, la faune, la flore...

Il y avait également un peu après au centre du journal, le journal des jeux qui offrait sur plusieurs pages des rébus, des jeux, des blagues, des flechopif, des tests...

Pour la Génération Albator, le logo Pif Gadget le plus représentatif de l'époque est celui-ci.




 
  Consultez nos pages Pif Gadget ici-même !
 
     
  Les Poches des éditions Vaillant
Les poches étaient nombreux, très nombreux et il était bien impossible de tous les posséder. Entre Pif Poche, Pifou, Dicentim, Placid & Muzo, Arthur, Léo, Les rois du rire... Il y avait une sortie par semaine environ. Difficile de suivre... Mais leur lecture était sympathique et donnait du bon temps aux enfants que nous étions alors avec les les sketchs et les blagues.

Les autres formats des éditions Vaillant
Il y avait également beaucoup d'autres publications telles que Pif Parade, Pif Parade Comique, Pif Spécial Comique, les aventures de Pif et Hercule...
 
     
     
 
 

Castor Juniors
Le contenu du mensuel était très sympathique et son format (presque carré) changeait des autres magazines. Outre les histoires sur les Castors Juniors, le magazine était un véritable trésor de guerre pour les enfants avec ses trucs & astuces, ses rubriques bricolage ou cuisine...

Quelques mois après sa sortie en kiosques, le magazine était ensuite ressorti sous la forme de recueil de 5 numéros. Le grand avantage de cette formule était double ; 1) les magazines étaient reliés. 2) le prix, car le recueil se vendait généralement au prix d'un magazine seulement. On les trouvait notamment dans une enseigne qui s'appelait Maxi-Livres qui avait fermé en 2006 mais réouvert depuis 2012 sous un nouveau concept.

     
     
 

Le Journal de Mickey
Hebdomadaire de bandes dessinées, le Journal de Mickey offre en plus de ces dernières, des jeux, des reportages et des romans.

Parmi les histoires Disney, on trouve Picsou, Donald, Mickey et Minnie, Dingo, Géo Trouvetou, Flairsou, Tic & Tac, les Castors Juniors, les Rapetou... Parmi les autres histoires (non Disney), on trouve l'Archer Blanc, Guy L'Eclair, Mandrake, Matt le shérif, Richard le téméraire...

Il est à noter que tout comme les Castors Juniors, le journal de Mickey a bénéficié de reliures des magazines comme ici ces albums...

     
     
 

Tintin
Hebdomadaire de bandes dessinées, le Journal de Tintin offre en plus de ces dernières, des jeux, des reportages et des romans.

Parmi les histoires des journaux de Tintin, on trouve bien sûr les histoires de Tintin, Lucky Luke, La tribu terrible, Rick Hochet, Tounga, Achilel Talon, Les aventures de l'Insulaire, Buddy Longway, Tom Applepie, Mr Magellan, Olivier Rameau, Bernad Prince, Corto Maltese, Popeye, Sophie Rostopchine, Taka Takata...

Il est à noter que tout comme les Castors Juniors et le journal de Mickey, le journal de Tintin a bénéficié de reliures des magazines.

     
     
  La Bataille des Planètes
Ce magazine n'a pas duré très longtemps. Il n'a pas dépassé les 9 numéros, même si le 10ème était annoncé dans le 9 et devait s'intituler "Corola, planète condamnée". Cliquez sur le lien ci-dessous pour voir les 9 couvertures des magazines et les autres publications.

Il contenait une histoire complète de la série TV La Bataille des Planètes. Puis diverses BD dont les Beans, Tonton la ficelle, Et si...?, Same Player & Shoot Again...

En pages centrales, on trouvait un poster/calendrier de la Bataille des Planètes avec les dates de diffusion de la série à la télévision, la sortie du prochain numéro et les archanges dans Les petits juniors de Télé 7 Jours.

Il y avait également des reportages sur les stars de l'époque, la rubrique était présentée par François Diwo d'Europe 1, un reportage photo sur les animaux ou d'autres sujets d'actualité et des jeux.



 


  Pour voir les publications de la Bataille des Planètes, cliquez ici
     
     
 
  Captain Fulgur
A la manière du magazine La Bataille des Planètes, Captain Fulgur n'a connu que 11 numéros. Il a été créée par Dargaud. Il porte le titre d'un héros nommé captain Fulgur mais c'est Albator qui figurait presque toujours en couverture.

De même, Capitain Fulgur n'avait qu'une aventure par numéro tandis qu'Albator en avait 3 ! On trouvait également des histoires de San Ku Kaï et Kronos.
 
     
     
  Les magazines de notre adolescence  
 
  Salut
Bi-mensuel très à la mode dans les années 80 qui se concentrait sur les stars de l'époque, que ce soit dans le monde de la musique et du cinéma. Il avait changé de nom, passant de Salut Les Copains à Salut ! tout simplement à la fin des années 70.

Le magazine se concentrait, comme la plupart des autres titres de l'époque sur les chanteurs et groupes du moment ainsi que les stars de cinéma, avec de nombreux reportages et photos, des posters, des paroles de chansons en anglais et souvent traduites en français...

Salut ! a cessé d'être édité en 2006.
     
     
 

Podium
En 1972, Claude François rachète le magazine Toulousain Podium qui existe depuis 2 ans et qui ne marche pas très bien. Il dirige l'équipe du journal depuis ses bureaux parisiens. Les reportages inédits et les posters vaudront un grand succès au journal, marquant toute une génération de jeunes lecteurs détrônant même Salut les Copains.

Le magazine se concentre sur le côté Waow & Love en surfant sur l'affectif des fans pour leurs stars. De nombreux reportages et photos sur les stars, des posters, des romans-photos, des paroles de chansons, l'horoscope, des conseils sur la sexualité... Il adopte également un nouveau format très pop et coloré, devenant la vitrine de tous les nouveaux chanteurs à la mode : Cloclo, Sheila, Dave, Alain Chamfort, Patrick Juvet, Gérard Lenorman, Ringo, Stone & Charden, Mike Brant, C. Jérôme, Michel Delpech, Michel Sardou, Johnny Hallyday, Sylvie Vartan...

Podium a cessé d'être édité en janvier 1993.

En février 2008, Podium, qui a marqué la jeunesse des années 70 est ressorti pour un numéro collector à l'occasion des 30 ans de la mort du chanteur Claude François. Le dernier numéro de l'ère Cloclo était paru en 1979. L'exemplaire-anniversaire de 84 pages, tiré à 220.000 exemplaires, était disponible au prix de 4.50 €. Il s'agissait d'un one shot, la reparution régulière de la revue n'étant pas envisagée.

 

     
     
  N1 (Numéros 1)
Magazine mensuel qui n'a pas duré très longtemps mais dont la particularité était le gigantesque poster 8 pages du centre. Une de ses autres caractéristiques était son prix ; en effet, il coutait 15 F, ce qui était extrêmement cher à l'époque, si l'on comparait Salut ! à 5 ou 6 F. Mais cela était justifié dans le magazine pour pouvoir offrir un poster aussi grand.

Comme la plupart de ses concurrents, il se positionnait sur la musique et s'intéressait donc aux chanteurs et groupes de l'époque. Il ne parlait pas des acteurs ou du cinéma mais uniquement de la chanson.
 
 
 
 
 
ALBATOR2980
Copyright © Marques respectives
 

graphic & web design : Albator2980